Et si on devait battre en retraite?

Toutes mes excuses pour la traduction, c’est un anglophone qui la faite cette semaine parce que je suis débordé. Je promets d’etre plus assidu

Lecture – 3 minutes

JLFDL – *

Quand j’étais gosse mes cousins me forçaient à faire un diagramme en arbre avant d’aborder une fille – histoire d’être prêt à tout râteau.

Créer une société est un pari tellement risqué qu’il faut faire quelque chose de similaire de sorte à protéger tous les biens mis en collatéral.

Bien sûr, si vous perdiez tout demain, vous devez être prêt à vendre de votre patrimoine, déclarer faillite et, à vous trouver 2 boulots le temps que la situation se stabilise. Mais allons un peu plus loin que ça.

Disons qu’à titre personnel, une start-up était une bonne idée du moment que je sois dans de meilleurs conditions après sa création. De même, c’était une mauvaise idée si je suis dans de pire conditions.

Aussi, il se peut que je trouve une meilleur idée en dirigeant une start-up qui va échouer. Par exemple, s’il m’arrive de dire “ça serait bien si quelqu’un pouvait faire les courses parce que je suis trop occupé à travailler”. Si ma société actuelle échouait, je lancerai un service de livraison des courses à domicile.

A un moment donné, la société peut aussi faire l’objet d’une acquisition. Il faudrait que je decide quel type d’entreprise peut nous acquérir et que je sois prêt à y travailler si besoin y est.

Même si la société avait à déposer le bilan, du moment que l’on est plus “riche” après qu’avant, l’entreprise est un succès. Cependant la plupart du temps vous verrez que l’entrepreneur est tellement investi dans son idée que l’échec de la compagnie devient son échec.

D’un autre côté, si votre société devient Apple ou Facebook, vous devez être prêt à passer d’un travail en 12h à 16h. Mais ça c’est un bon problème à avoir.

Enfin, il n’y a que deux situations dans lesquelles on peut dire que l’on aurait mieux fait de ne pas lancer la société:

  1. On a choisi la mauvaise entité légale et maintenant on expose notre patrimoine en collatéral – c’est la raison pour laquelle vous engagez un avocat.
  2. On a échoué et on est trop découragé pour recommencer. Ça ne m’est jamais arrivé mais les entrepreneurs de plus de 30 ans qui n’ont rien à montrer pour leur vingtaine sont souvent confrontés à ce problème.

Voili voilà voilou.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s